• Bavouille

     

    Bavouille

     Ce petit cagot,

    Est tout rigolo

    Il s’appelle Bavouille

    Et part en vadrouille

     

    Dans le potager du vieux curé

    Il se régale chaque matinée

    A l’heure où la rosée est encore fraîche

    Avant qu’arrivent le râteau et la bêche

     

    Il va de carottes en choux verts

    Et de laitue en scarole

    Et partout où il opère,

    C’est le désastre agricole !

     

    Bavouille

     

    Il gribouille des dessins

    En traçant son chemin

    Sa coquille est sa maison

    C’est un gentil colimaçon.

     

    Il paraît qu’on en mange des comme lui ?

    Avec de l’ail et du persil !

    Et qu’il n’en reste que la coquille

    Alors qu’ils flattent les papilles

     

    Il ne fait pas bon

    Etre bon à manger

    Evitons le marmiton

    Et rampons dans le verger.

     

    Bavouille

     

    Les herbes y sont hautes

    On ne pourra pas le trouver

    Et il se ferra l’hôte

    D’un arbre fruitier.

     

    Il sait qu’il en existe de dangereux potagers

    Où sans s’en rendre compte on meurt empoisonné.

    Mais dans celui-ci qu’il aime tant fréquenter

    Pas de bonbons roses qui vous font trépasser

    Juste quelques coquilles pour passer son chemin

    Et pour vous signifier d’aller chercher plus loin

     

    Le jardinier est assez généreux

    Il sait qu’il y en a bien assez pour deux

    Chacun se sert, tout le monde est heureux

    Bavouille sait qu’il ne trouvera pas mieux.  ©


     

    Bavouille       

    Bavouille


     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :