• Vers le Nord

     

     

    Montres moi ta beauté et ton inaccessible liberté

    je voudrais tant t'accompagner

    Voler parmi les nuages, ouvrir mes ailes

    Étreindre le ciel

    voir plus haut dans l'atmosphère

    contempler la courbure de la terre

    Doux cygne majesté des cieux

    Force imperturbable

    il est un voyage que tu connais, que j'ignore

    me conterais-tu le long périple vers le Nord

    ton chant qui résonne au frileux brouillard

    sur la forêt sonne le grand départ

    et frappent l'eau par milliers

    se rejoignent pour se guider

    je me couche en ton plumage

    et battent les orages

    insensible aux tempêtes

    tu poursuis la quête

    de la terre promise

    des contrées conquises

    par ton cœur et ta mémoire

    inévitable ta trajectoire

    M'élever à la seule force de mon esprit

    jouir d'une ivresse infinie

    Se laisser tomber, gouter le vide

    Frôler la mort, toujours plus avide

    Défier le vent

    Se jouer des courants

    Et planer

    se laisser porter

    Abandonner le délicieux vertige

    Haut le coeur n'est que vestige

    Tout là-haut aller plus vite, plus loin

    Oublier qui je suis au petit matin

    Embrasser le monde

    épouser la liesse

    Mon âme vagabonde

    apprend vôtre noblesse

    Que j'envie ton échappée

    cette fuite sans jamais douter

    partir loin, migrer

    survivre, s'envoler

    sans moi tu partiras

    et je resterai t'attendre là

    vivant je t'ai rencontré

    libre je vais te retrouver  ©

     

     

    Vers le Nord

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :